DERNIERES ACTUS :
DERNIERES ARTICLES :
Vous êtes le ème visiteur
depuis le 23-06-2011.


Questions - Réponses

Avant de poser votre question, effectuez une recherche par mot(s)-clé(s).

Les questions posées sont souvent les mêmes, de ce fait il est obligatoire d'effectuer une recherche avant de pouvoir poster votre question.

Exemple : vous cherchez des informations sur le baguage des appelants, il vous suffit de saisir "baguage des appelants" et vous obtiendrez toutes les questions et réponses relatives à ce sujet et le bouton d'accès à l'envoi de question apparaitra.

Rechercher par mot(s) clé(s)dans les questions-réponses :

cliquez ici pour poser une nouvelle question.

Je suis très content que les propos de M Schraen aient été mis sur le site ASPCO, et notamment ses commentaires et remarques concernant la réunion de secteur du vendredi 17 septembre aux Attaques, je vais pouvoir lui répondre sur ce site et envoyer cette réponse sur le site de la Fédé, on verra bien si elle passe. Tout d’abord je veux préciser que je m’étais déplacé en tant que chasseur de base pour être informé mais que je suis intervenu en qualité de président de l’ACPOM 62 lorsque l’on a évoqué le sujet « Pigeon » devant les quelques dizaines de personnes présentes. Après l’intervention de M. Taccoen sur le pigeon, j’ai pris la parole pour exprimer ma satisfaction sur les avancées au niveau des horaires et sur la reprise de mon argumentaire point par point (celui que j’avais exprimé lors des réunions de secteur du mois de mars) à savoir : - La chasse du pigeon intéresse au plus haut point les jeunes chasseurs et chacun sait que l’avenir de notre passion repose en partie sur le nombre de pratiquants (il faut assurer la relève). - La chasse du pigeon est peu onéreuse et permet ainsi en cette période de crise aux moins favorisés de pérenniser leur passion. - Le nombre croissant des chasseurs de pigeons permet de diminuer la pression de chasse sur les espèces sédentaires si on leur donne satisfaction quant à l’évolution des horaires. - Il faut associer à ces horaires les turdidés qui sont surtout présents tôt le matin et tard l’après-midi. - Le nombre de chasseurs de pigeons est en pleine expansion tout comme le nombre de pigeons (+ 5% par an depuis 2005). Cette argumentation, comme vous le savez a reçu un avis très favorable si je me réfère aux applaudissements qui suivaient sa présentation. Aucun candidat de votre liste ou vous-même ne s’est manifesté pour approuver ou commenter. Seul, Monsieur Dominique Gavelle, et je lui en sais gré, m’a soutenu dans ma requête, lors de la réunion de Bois en Ardres, le 8 mars dernier. Je vous ai interrogé sur votre position quant à l’évolution des horaires de chasse le 16 mars après la réunion de secteur de Mercatel, mais vous n’avez pas voulu me répondre, souvenez-vous. Quelle était ma requête ? Chasser le pigeon et les turdidés à poste fixe de 9 heures à 10 heures puis de 17 heures jusqu’au coucher du soleil les quatre premières semaines où la perdrix est ouverte puis du lever au coucher. Comme vous pouvez le voir, je sais que les changements peuvent choquer ou être mal compris, c’est pourquoi je faisais preuve de modération (en attendant de demander du lever au coucher dès l’ouverture). Voilà le témoignage public dont vous parlez sur le site de la Fédé. Evidemment, il fallait me laisser parler jusqu’au bout et ne pas retirer les phrases de leur contexte. Je dois dire qu’il était très difficile de s’exprimer ce soir là (le micro n’était pas disponible et il était utilisé pour censurer). J’ai aussi abordé ce vendredi 17/09 le problème de la date de fermeture du pigeon et je maintiens que cette date est liée à une directive européenne et que la décision relève du ministère et de données scientifiques et que le monde agricole ne peut malheureusement pas influencer sur la décision. Enfin pour finir, sachez que je préfère, et de loin, me mettre devant mon ordinateur au service de la chasse et des chasseurs, que je ne suis pas du tout un adepte des polémiques stériles qui de toutes façons finissent toujours par diviser le monde de la chasse et donc par l’affaiblir. Salutations distinguées. Rémi HARLE
(Question du 21 septembre 2010)
Bonjour Rémi,
Nous mettons en ligne.
bonjour a toutes et a tous décidément on n'arrivera pas a couper les mauvaises langues surtout concernant les effets relationnels du pigeon ramier essayons de remettre les choses a leur juste valeur. ACPOM 62 fut crée le 12 février 2001 sous la houlette de feu Monsieur Duriez Henri élu président qui demanda de suite une réunion avec la commission oiseaux de passage pour mener des négociations ,nous avons été reçus par M.BETTIG pour présenter notre association devant la commission petit gibier avant l'assemblée de la fédé mais celle ci n'eut pas lieu et une intervention a l'assemblée générale de la fédé fut faite de par le président D'ACPOM62 avec la demande d'un vote de l'assemblée pour la mise en place du méme creneau horaire que nos départements voisins c'est a dire du lever au coucher du soleil malheureusement aprés L'INTERVENTION MUSCLEE ET DIFFAMATOIRE SUR ACPOM62 PAR LE PRESIDENT DE L'ANCLATRA MONSIEUR BRACHET QUI EST INTERVENU SANS RESPECTER AUCUN PROTOCOLE QUI POURTANT NOUS FUT IMPOSE aussi le resultat du vote qui en découla ne nous fut pas favorable neanmoins en continuant nos actions revendicatives nous avons obtenu la chasse au poste fixe jusqu'au coucher du soleil avec la réprobation de responsables de gic du secteur cotier qui voyaient une menace concernant leur cheptel faisans avec des chasseurs postés a lisiére de leurs bois de ce fait un compromis fut mis en place avec les 60m des territoires voisins mais sachez que le plus beau fut l'année ou ACPOM62 A OBTENU LE CLASSEMENT DU PIGEON DANS LES ESPECES GIBIER ALORS LA COLERE DE CERTAINS GROS AGRICULTEURS NE SE FIT PAS ATTENDRE METTANT EN AVANT DES DEGATS AUX CULTURES DE PETITS POIS ET APPUYES PAR CERTAINS ADMINISTRATEURS AUJOURD'HUI EN POSTE SE RECLAMENT DES ACQUIS OBTENUS APRES D'APRES LUTTES AVEC EUX JE NE PEUX QUE FAIRE UN CONSTAT ILS SONT ATTEINT DE LA MALADIE D'ALZHEIMER A BON ENTENDEUR SALUT EN ST HUBERT LE VICE PRESIDENT D'ACPOM62 LEFEBVRE CHRISTIAN TOUJOURS AU SERVICE DES CHASSEURS DE PIGEON
(Question du 20 septembre 2010)
Bonjour Christian,
Nous mettons en ligne.
Bien évidemment, les personnes mises en cause dans les différents messages au sujet de cette affaire peuvent exercer leur droit de réponse, et leurs réponses seront mises en ligne sans la moindre censure.
Bonjour, A l'attention de Rémi Harlé ou Philippe Bettig. Regardez sur le site de la fédé une question du 6 septembre où vous êtes sévèrement attaqués par Willy Schraen. Un courageux indicateur était sans doute à notre AG de Beuvrequen.
(Question du 20 septembre 2010)
Bonjour,
Merci bien,
Ce n'est pas grave, nous n'avons rien à cacher. Merci de bien vouloir prendre connaissance de la réponse à la précédente question, qui traite du même sujet.
Bonjour. On parle de vous sur le site FDC62 voici la Q/R, Q: Monsieur le Président, j'ai assisté à la réunion de l'association de gibier d'eau présidée par Philippe BETTIG, et celui ci nous dit que c'est grâce à Mr HARLE que nous avons l'ouverture du pigeon avant 10 H ! je ne comprends pas, l'an dernier, Mr BETTIG, bien copain avec Mr HARLE, avait toute la latitude pour faire cela, et n'a jamais proposé cette ouverture du pigeon. (Question du 06 septembre 2010) R : Bonjour Monsieur, il va peut être falloir qu'à un certain moment ces personnes reposent les pieds sur terre! Mr Bettig a toujours renoncé à accepter la possibilité d'ouvrir la chasse du pigeon dés le lever du soleil comme le font nos départements voisins. Conscient que cette demande venant de nombreux chasseurs de terrain pouvait représenter un danger aux dernières élections fédérales, il a mandaté Mr HARLE pour sortir de sa léthargie, une vieille association de pigeon mourante afin de s'en servir comme probable vitrine de séduction et de piège à timbres. Les chasseurs n'ont pas été dupes, et cette association relancée au mois de septembre dernier sur le principe annoncé d'une chasse aux pigeons à partir de 9 heures le matin n'a pas réussie à convaincre. Je vous rappelle seulement l'annonce de son assemblée générale, relayée d'ailleurs par la communication fédérale en grande pompe(journal, cite internet,...), qui regroupa le chiffre fleuve de 20 personnes dans les murs de la fédération, y compris les invités obligatoires. Même au sein de la liste du président sortant, les témoignages sont nombreux pour dire que ses colistiers n'en voulaient pas! J'en ai pour preuve le témoignage public de Mr HARLE lors de la réunion de secteur du Calaisis il y a deux jours à peine. Alors je dirai simplement à ces grands défenseurs de la chasse populaire, qu'il n'y a que deux sortes d'hommes, ceux qui causent et ceux qui agissent! Nous avions annoncé notre programme et nous l'appliquerons, n'en déplaise à certains battus revanchards. Je n'ai pas de temps à perdre avec des gens qui n'avaient plus qu'une ambition, la leur, et se trouvaient depuis bien longtemps loin des préoccupations de tous nos chasseurs départementaux! Cordialement willy SCHRAEN Président Pourriez-vous nous donner la version des "battus revanchards", vous qui venez de créer ce site ? Merci
(Question du 20 septembre 2010)
Bonjour, et merci de nous avoir alertés sur cette question.
Décidément, Monsieur Schraen se montre bien incapable d'abandonner son éternel ton haineux, alors que sa fonction devrait au contraire lui commander d'agir en rassembleur, et de lancer des messages plus positifs. Alors, désolé, face à cette nouvelle agression, nous sommes bien contraints de faire une mise au point.
Toutes les personnes qui ont participé aux réunions de secteurs de fin d'hiver se souviennent que Rémi Harlé, qui les a faites presque toutes, a martelé à la fin de toutes les réunions son message réclamant, au nom de l'ACPOM 62, un élargissement des dates de chasse, non pas seulement du pigeon, mais de tous les oiseaux de passage. Donc, que chacun essaye de positiver un peu et de se montrer constructif : l'ACPOM 62 l'a proposé, et la nouvelle équipe fédérale l'a fait.
Cela dit, pour la bonne compréhension du dossier, il nous semble utile d'en faire un petit historique.
Avant 1997, les heures étaient 10/17 heures, sans autre exception que pour le gibier d'eau. Sous l'ère "Pierre Calonne", il était hors de question d'étudier le moindre élargissement pour ces "bracos de chasseurs de pigeons". En 1997, lorsque l'équipe de Philippe Bettig est arrivée aux commandes, une autre association de chasseurs de pigeons réclamait déjà un élargissement des heures. Par souci de prise en compte des intérêt de chacun, nous avons mis en place une "commission pigeon" (une véritable révolution) dont Jean-Michel Taccoen (déjà vice-président de la fédération à l'époque) prit la présidence. Les travaux de cette commission tournèrent court rapidement, car l'ADCPG 62 marquait violemment son opposition à tout élargissement. A plusieurs reprises, nous avons porté la question en assemblée générale, avec toujours le même résultat, négatif. Les plus virulents à l'époque s'appelaient Bruno lebeurre et Marc Brachet. En 2001, le regretté Henri Duriez créait l'ACPOM 62. Il fallut attendre 2003 pour parvenir à un consensus sur un élargissement des heures le soir, après 17h (et avant 10h après la fermeture du faisan). Aujourd'hui, ces responsables ont donc changé d'avis. C'est très bien, et nous devons nous en féliciter.
Dans le monde de la chasse, il y a le système fédéral, et le monde associatif, qui doivent être complémentaires, le second jouant le rôle d'aiguillon vis à vis du premier. Ce principe a donc fonctionné puisque nous parvenons à une réglementation, sans doute imparfaite, mais qui semble recueillir l'approbation du plus grand nombre.
Il faut s'en réjouir, et cesser de jouer à la guéguerre. Merci à chacun.
Philippe Bettig
---------------INFORMATION DE L'ACPOM 62-----------------
(Question du 18 septembre 2010)
Bonjour,
A une question posée le 11 septembre nous indiquions que nous allions solliciter l'avis de l'ONCFS sur l'utilisation des blettes électriques. Nous venons de recevoir la position de l'ONCFS : dès lors qu'il n'y a pas de dispositif électronique, tel que télécommande ou variateur de vitesse, mais uniquement un moteur et une alimentation électrique par piles ou batterie, l'utilisation pour la chasse des blettes électriques (à ailes battantes notamment) telles que celles vendues par certaines grandes enseignes spécialisées, est tout à fait légale. La position que nous avions exprimée le 11 septembre est donc confirmée.
Bonsoir à vous. Le logo de l'ASPCO est vraiment sympa avec des couleurs très actuelles. Vendez-vous des autocollants, des écussons ou autres ???
(Question du 17 septembre 2010)
Bonsoir,
Oui, cet autocollant sera disponible sur le stand. Celui de l'ACPOM également, qui va sans doute être prochainement rénové. En outre, l'ASPCO a encore quelques pin's, une splendide sarcelle d'hiver dorée qui avait beaucoup plu au temps de la mode des pin's.
Bonsoir. Je souhaite venir rencontrer vos 2 asso chez Décathlon dimanche. Vous êtes présents toute la journée, si je veux des infos ? merci et félicitations pour ce nouveau site.
(Question du 17 septembre 2010)
Bonsoir, merci de votre message.
Oui, il y aura quelqu'un toute la journée, et notamment le Président Rémi Harlé.
Bonsoir, Ne parvenant pas à obtenir de réponse à une question posée sur le Q/R de la fédération, je me permets de faire appel à vous. Ci-dessous, ce que je viens de nouveau d'envoyer à la fédé:------------------------------------------- "Dans ma question du 13 septembre, vous me demandez de reposter ( ?), ce que je fais ci-après, vous confirmant en effet que le premier envoi était incomplet mais j'avais procédé de suite à l'envoi complet. Je transmets également sur le site de l'ASPCO en espérant avoir des nouvelles d’un côté ou de l'autre---------------------------------------------------------- Président, Dès votre prise de fonction, vous disiez dans ce Questions/Réponses, "je tiens d'abord à vous dire que la méthode qui consistait à supprimer les questions politiquement délicates a été complètement bannie par la nouvelle équipe fédérale." J'espère qu'il en sera ainsi pour ce message. Après vous avoir accordé ma confiance pour ces élections, j’ espère ne pas avoir fait le mauvais choix, car après avoir eu connaissance ce dimanche à Lumbres, alors que je m'inquiétais de l'absence de certains agents très actifs les années précédentes, des collègues Chasseurs présents m'informaient que plusieurs licenciements auraient eu lieu dès votre mise en place, et ce de façon plus que contestable quant à la manière employée!? Ces méthodes sont courantes dans ce monde impitoyable de nos politiques, mais là et si cela s'avère exact, ce serait bien et logique de votre part d'en faire part aux Chasseurs du PdC ainsi que les raisons de ces décisions de vous séparer de ces personnels ? De la transparence en somme, comme pour la trésorerie dans la dernière revue Cordialement
(Question du 16 septembre 2010)
Bonsoir,
Merci de votre message. Nous avons ici une nouvelle fois la preuve du fossé qui sépare les déclarations fracassantes des nouveau élus notamment en matière de transparence, de leurs actes effectifs.
Concernant la question que vous vous posez, nous pouvons effectivement vous indiquer que plusieurs collaborateurs et cadres de la fédération ont fait l'objet de mesures brutales de licenciement. A ce jour, on compte deux licenciements de collaborateurs qui n'avaient rien d'autre à se reprocher que de travailler en bonne intelligence avec l'ancienne équipe (c'est ce qui leur a été dit). Un autre cadre, chef de service, est parti de lui-même après avoir subi de très fortes pressions touchant sa personne et sa famille. Puisque l'on en est au chapitre des économies, nous laissons deviner à chacun le coût de ces licenciements pour les finances fédérales. Quant aux motifs réels de ces licenciements, attendons avec impatience ce que va vous répondre le Président... puisque "toute censure est désormais bannie".
Une piste de recherche tout de même : des salarié(e)s de la fédération qui ont activement participé à la campagne électorale de la nouvelle équipe avaient exigé des têtes. Satisfaction leur a été donnée très vite, ce qui tout de même amène une interrogation : "aujourd'hui, qui commande réellement la fédération??"
Bonjour, Dans une question du 6 septembre sur le site de la fédé, un chasseur demande qu'avec l'argent économisé "on relache des perdreaux reproducteurs au printemps sur tous les territoires, pas seulement où il y a Mr Untel ou Untel, pas comme avec vos prédécesseurs"... et Monsieur Schraen, en approuvant, répond "nous n'étions pas d'accord avec certaines méthodes employées par le passé au sein de la fédération". Que pensez-vous de cette réponse??
(Question du 16 septembre 2010)
Merci de votre vigilance. Encore un odieux mensonge de Monsieur Schraen, puisque - et c'est parfaitement connu - nous n'avons jamais relâché le moindre perdreau sur quelque territoire que ce soit, cela est très aisément vérifiable. Décidément, cette nouvelle équipe, après la falsification des chiffres (cf dernière revue fédérale) est incapable de s'imposer autrement que par le mensonge et la calomnie. Mais la vérité éclatera un jour ou l'autre.
Encore merci,
Philippe Bettig
rebonjour il semblerait qu'un projet soit en cours de réalisation concernant une nouvelle réserve naturelle de par le département via Eden 62 dans le secteur de Lens Wingles Douvrin. D'apres les premiers renseignements la pérénité des activités de chasse et de pêche ne semblent pas mis a l'index restons toutefois vigilants christian
(Question du 15 septembre 2010)
Merci de l'info,
La vigilance est en effet de rigueur. Le maintien du principe des activités chasse et pêche est une chose... reste ensuite à bien veiller aux éventuelles modalités restrictives. Ne pas hésiter à solliciter l'ACPOM 62 en cas de problème.

INFOS PRATIQUES :
QUESTIONS-RÉPONSES :
___