DERNIERES ACTUS :
DERNIERES ARTICLES :
Vous êtes le ème visiteur
depuis le 23-06-2011.


Gilet fluo : Rémi Harlé, Président de l'ACPOM 62, prend position.

Enregistré le 18/09/2013

 Bonjour à tous.

J’ai préféré prendre du recul, attendre que l’ouverture soit faite, avant de donner mon avis sur le port obligatoire du gilet fluo en plaine pour tous ceux qui battent la campagne et qui aiment alourdir leur carnier d’un ou deux pigeons, de quelques grives ou vanneaux, par ces temps dame nature nous oblige à être prudents dans nos prélèvements de gibier sédentaire

Les oiseaux de passage, le pigeon plus particulièrement, ont une vue très développée, sensible aux mouvements et aux couleurs. On parle même de la perception des ultra-violets - invisibles par l’homme - et on trouve dans le commerce des blettes ou formes tenant compte de ce type de rayonnement. Il va sans dire  que les oiseaux qui survolent un territoire de chasse, détectent très rapidement et de très loin, les porteurs de tenues oranges ou jaunes fluo.

Le matin  de l’ouverture les pigeons ramiers, les jeunes de l’année sans doute, se sont fait tirer, mais très rapidement, il n’est pas nécessaire de connaître Pavlov pour le comprendre, ils ont fait le rapprochement gilet fluo = danger, gilet fluo = détour. Dans les semaines qui viennent, il est peu probable, lors d’une chasse en plaine, qu’un oiseau de passage vienne vous passer à portée de fusil en tenue fluo, même si vous êtes immobile, accroupi ou caché derrière un buisson. Il aura détecté votre présence bien avant d’arriver sur vous et fera son petit écart avant que vous ne puissiez lever le fusil ! Vos tenues de camouflage que les spécialistes de l’habillement pour la chasse ont mis sur le marché avaient prouvé leur efficacité. Pourtantpoubelle !

Quel plaisir de s’arrêter un moment pour tirer les grives lorsqu’elles passent alors que l’on chasse un tout autre gibier. Terminé !

Bien sûr me dira-t-on, « vous n’avez qu’à vous mettre à poste fixe ! » Ce n’est malheureusement pas toujours possible, dans les sociétés communales par exemple. Et puis rappelez-vous, il n'y a pas si longtemps, nous avons nous battre pour pouvoir chasser la grive après le 1er dimanche de janvier autrement qu’à poste fixe !

Le port du gilet fluo en plaine a pour objet un renforcement de la sécurité. Les accidents de chasse sont toujours trop nombreux et il important de veiller à la sécurité de tous.

  • Si on fait une analyse des accidents survenus en plaine ces dernières années, le gilet fluo aurait-il permis d’en éviter?
  • Les gardes, porteurs de insignes distinctifs et en mission de surveillance ne sont-ils pas concernés par la sécurité puisqu’ils ne sont pas tenus de porter le gilet?
  • Les gens qui nous voient de leur voiture en passant n’ont-ils pas le sentiment que tout compte fait cela doit être bien dangereux de chasser ?

Le  jour de l’ouverture, un automobiliste s’est arrêté au milieu de la campagne « rubéolée » pour me lancer : « quand est-ce que vous passez au gyrophare » ? Sans être chasseur, je crois qu’il avait tout compris.

J’espère que cette contrainte ne durera que cette saison, que ceux qui l’on votée reviendront sur leur décision sinon il faudra faire appel à la mobilisation.

Les membres de bureau de l’ACPOM 62 sont unanimement contre le port du gilet fluo en plaine. N’hésitez pas à rejoindre notre association si vous partagez cet avis.

 Rémi HARLE   Président de l’ACPOM 62


INFOS PRATIQUES :
QUESTIONS-RÉPONSES :
___