DERNIERES ACTUS :
DERNIERES ARTICLES :
Vous êtes le ème visiteur
depuis le 23-06-2011.


Marais de Slack : Qui a dit qu'il ne servait à rien d'aller voter ???

Enregistré le 22/07/2014

En ce mois de juillet, en général période de mise en sommeil des dossiers chauds, une grande nouvelle vient de nous parvenir du côté de la mairie de Marquise dans le dossier de l'extension du périmètre d'intervention du Conservatoire du Littoral

Chacun se souviendra qu'au début de l'affaire, et alors que les municipalités des autres communes concernées affirmaient leur opposition, ou prenaient largement le temps de la réflexion sur ce dossier, la municipalité de Marquise s'était distinguée en prenant très vite, et sans la moindre concertation avec les acteurs de terrain, chasseurs et agriculteurs notamment, une délibération favorable aux prétentions nouvelles du Conservatoire du Littoral.

Cette décision était grave, car le nouveau périmètre sur lequel le Conservatoire désirait intervenir se trouvait en très grande partie sur le territoire de Marquise... ce qui rendait d'ailleurs l'absence de concertation de la part de cette commune encore plus scandaleuse.

Les conséquences auraient été gravissimes, pour les chasseurs notamment, avec la fin programmée de la chasse sur le secteur, puisque toute transaction immobilière aurait été rendue impossible par la préemption de cet établissement public.

Avouez qu'en cette période de très grave crise que connait notre pays, il y a tout de même des choses plus utiles que le gaspillage des deniers publics dans l'acquisition de zones de marais privés, jusqu'ici soigneusement gérés et entretenus par les acteurs de terrain que sont les chasseurs.

Mais les acteurs locaux se souviendront que le nouveau maire de Marquise, Monsieur Bernard Evrard, s'était clairement positionné contre le projet du Conservatoire, aussi bien durant la campagne électorale qu'après son élection.

L'ASPCO, qui avait pris très rapidement une position très en pointe sur ce dossier, notamment par l'action de son vice-président Vincent Deléglise,  avait d'ailleurs eu l'honneur de recevoir le candidat Bernard Evrard à l'occasion d'une réunion d'information que nous avions organisée à Bazinghen en décembre dernier.

Aujourd'hui, nous avons le grand plaisir de vous annoncer que la promesse de Monsieur Bernard Evrard a été tenue puisque, par délibération en date du 10 juillet 2014, le conseil municipal de Marquise s'est très largement montré défavorable au projet du Conservatoire du Littoral (par 22 voix contre 7), annulant ainsi la décision de la majorité précédente.

OUI, des élus qui tiennent parole, cela existe ...

Un grand merci donc à Monsieur Bernard Evrard, maire de Marquise, un grand merci à tous les élus qui, cette fois, ont largement pris le temps de consulter les acteurs de terrain concernés par ce dossier, un grand merci également à tous ceux qui se sont mobilisés autour de l'ASPCO, la Fédération départementale des chasseurs du Pas-de-Calais, le Conseil départemental des chasseurs de gibier d'eau du Pas-de-Calais, la Société de Chasse de Marquise et son Président Jean-Claude Ringot.

Il reste encore du travail à faire : en premier lieu, achever de convaincre les communes de Beuvrequen et Wimille qui, à notre connaissance, n'ont pas encore délibéré.

Et resserrer les liens de travail entre les chasseurs et les agriculteurs, car nous avons ici la preuve que l'unité d'action, cela paie !!!

Enfin, nous nous permettrons de rappeler que le travail inlassable d'associations comme la notre n'est jamais inutile. Même si, parfois, nous avons l'impression de la lutte du pot de terre contre le pot de fer, l'opiniatreté finit toujours par payer.

Amis chasseurs, ne restez pas isolés. Où que vous vous trouviez, rejoignez les associations locales telles que l'ASPCO.

Vos responsables.


INFOS PRATIQUES :
QUESTIONS-RÉPONSES :
___